Communiqué de presse des élus du groupe l’ambition à gauche pour Saint-Denis suite au Conseil municipal

0

Ce Jeudi 28 Mai se tenait le Conseil municipal de Saint-Denis, un conseil dense avec de nombreux points important à l’ordre du jour comme la contractualisation, le compte administratif ainsi que le stationnement.

Le Conseil municipal valide la contractualisation avec l’Etat

Le gouvernement impose un objectif de désendettement pour aux collectivités par l’intermédiaire d’un contrat de 3 ans fixé par l’Etat. Il impose notamment une limitation des dépenses de fonctionnement à 1.2 % . Si la ville tient cet objectif, elle pourra bénéficier d’une majoration de dotation à l’investissement local. La contrainte de limitation de la hausse des dépenses est négociée en amont pour obtenir un taux à la hausse, qui est de 1.35 % pour la ville de Saint-Denis. À rebours du vœu voté lors du Conseil municipal du 31 Mai dernier, mais aussi de toutes ses déclarations publiques, Laurent Russier à décidé de céder aux injonctions du gouvernement en signant ce contrat. Les élus d’opposition L’ambition à gauche pour Saint-Denis sont attachés à une gestion rigoureuse des dépenses de fonctionnement, mais dénonce la politique à géométrie variable de la majorité municipale au contraire d’autres collectivité de gauche comme le Département de la Seine-Saint-Denis ou encore la ville de Montreuil.

Pour Corentin Duprey : “ à chaque débat budgétaire, nous disons qu’il faut maîtriser ses dépenses de fonctionnement, mais la vous vous soumettez à ce que vous appeliez qu’il y quelques semaines un diktat ”

Le Maire de Saint-Denis cède en partie sur le stationnement.

Laurent Russier a imposé l’extension de la zone de stationnement réglementée et la création du stationnement payant pour les Dionysiens. Opposés dès le départ à cette mesure, non concertée avec les habitants, face à leur réaction, la majorité municipale a décidé la mise en place de tarifs dégressif pour les résidents 160 € à l’année contre 220 € auparavant (3 mois offerts) 50 € au trimestre contre 60 €. Les élus d’opposition du groupe L’ambition à gauche pour Saint-Denis sont favorables à des tarifs dégressifs et la mensualisation du paiement.

Pour Adrien Delacroix, président du groupe des élus L’ambition à gauche pour Saint-Denis : “Ces dispositions sont un écran de fumée visant à maintenir un dispositif inefficace, injuste et inadapté.”

L’approbation du compte administratif confirme la mauvaise gestion de la ville.

Le Conseil municipal a également délibéré sur le compte administratif 2017. Ce compte administratif a confirmé l’augmentation des dotations perçues par la ville. Nous ne comprenons donc pas les difficultés annoncées par la ville puisque les moyens accordés en termes de dotation se maintiennent et que les ressources liées aux taxes et imposition ont progressé. Ce compte administratif a également confirmé que la politique menée sur les questions de propreté et de sécurité qui sont affichée comme des priorités de la ville, ne se traduit pas budgétairement avec une police municipale en sous-effectif et la création d’une brigade verte compensant des suppressions de postes chez les gardiens de l’environnement. Les élus socialistes ont donc voté contre ce compte administratif 2017 car il s’inscrit dans la continuité de l’action de majorité municipale, en ne répondant pas aux problèmes quotidiens des habitants.

Laurent Russier refuse la présentation d’un vœu sur la pérennisation de la Maison Des Femmes

Alors que nous avions proposé un voeu pour réaffirmer le soutien de la Ville à la Maison des femmes et en faveur de son développement, Laurent Russier a refusé la présentation de ce vœu. Nous regrettons cette occasion manquée d’afficher notre soutien à cet établissement et ses équipes si utile pour les femmes victimes de violences sur le territoire.

Share.

Comments are closed.