Communiqué de presse des élus socialistes de Saint-Denis de sortie de Conseil municipal

0

À Saint-Denis le 26 Janvier 2018

 

Ce jeudi se tenait le Conseil municipal de Saint-Denis. Un conseil dense et agité  avec la question du stationnement qui s’est invité au débat et un débat riche sur la politique culturelle.

La réforme du stationnement provoque une suspension de séance

En amont du conseil municipal s’est déroulé un rassemblement d’habitants en colère contre la nouvelle réforme du stationnement résidentiel. Cette réforme faite sans concertation a de lourdes conséquences sur le quotidien des Dionysiens avec la mise en place d’un forfait à 20€ par mois pour le stationnement résidentiel. Malgré les multiples protestations des habitants dès les premières discussions autour de cette réforme, le Maire a toujours été sourd à tout dialogue sur cette question faisant passer cette réforme en force lors du conseil municipal d’octobre dernier.

Les élus socialistes par l’intermédiaire de son Co-Président Adrien Delacroix n’ont cessé de dénoncer cette réforme injuste, qui par volonté de réduire les incivilités liées au stationnement notamment dans l’hyper-centre, décide sanctionner tout le monde avec un forfait à un tarif prohibitif.

A l’issue de ce conseil perturbé par les plaintes légitimes d’habitants en colère, le Maire a décidé de convoquer une réunion avec le collectif d’habitants Lundi 29 Janvier. Nous nous félicitons de cette annonce, mais la majorité municipale doit aller plus loin et proposer un moratoire sur cette réforme du stationnement payant afin de remettre à plat le dispositif en concertation avec les habitants.

Par ailleurs, une délibération a été débattue lors de ce conseil concernant la mise en place d’un forfait à 5€ par mois pour le stationnement des agents de la ville. Plusieurs tarifs sont pratiqués pour le stationnement en complément de celui des résidents, pour les enseignants, les personnels de santé, les commerçants ou les fonctionnaires de la ville sans aucune explication. Démontrant ainsi toute la confusion qui existe sur cette question du stationnement.

La politique culturelle de la ville fait débat

Les élus socialistes ont également évoqué la question de la politique culturelle à travers le débat sur le pass touristique de la ville. Les élus socialistes ont notamment pointé la faible fréquentation par les habitants des équipements culturels de la ville et ont également regretté l’absence d’un réel schéma touristique permettant à la ville de profiter de tous ces atouts comme la basilique, le TGP ou encore le Stade De France.

La mise en place de la brigade verte

Annoncée en grande pompe lors de son investiture il y un peu plus d’un an, la brigade verte n’a toujours pas vu le jour alors que la propreté est l’un des motifs les plus important de mécontentement chez les habitants. La majorité municipale a proposé lors de ce conseil la création de 3 postes pour la création de la brigade verte par la suppression de 3 postes de gardes de l’environnement. Quand on connait l’état de propreté de la ville, la hausse des incivilités, il faudrait une réelle volonté politique pour prendre le problème à bras le corps et non pas une opération de communication comme cette brigade verte qui ne représente pas des effectifs supplémentaires et n’aura que peu d’impact chez les habitants dans une ville de plus de 100 000 habitants comme Saint-Denis.

Share.

Comments are closed.