Warning: fopen(/homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/akismet-privacy-policies/languages/akismet-privacy-policies-fr_FR.mo): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-includes/pomo/streams.php on line 153

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/participants-database/vendor/wp-session-manager/wp-session-manager.php on line 46
[communiqué de presse] Les élus socialistes font ajourner l'augmentation des indemnités de la municipalité faute de quorum - PS Saint-Denis

[communiqué de presse] Les élus socialistes font ajourner l’augmentation des indemnités de la municipalité faute de quorum

0

Passé 4 heures du matin, après plus 9 heures de débat, la municipalité a proposé l’examen d’une dernière délibération visant à augmenter très conséquemment l’enveloppe consacrée aux indemnités des élus de la majorité municipale. L’objectif d’une inscription si tardive dans le débat de cette délibération très sensible à la portée symbolique importante dans cette période de défiance citoyenne à l’égard des politiques était de faire adopter en catimini à une très significative augmentation de deux adjoints au Maire récemment battus aux élections départementales (+ de 100 % dans les deux cas, pour un total annuel de plus de 50 000 euros).

Au delà de cette démarche très contestable qui consiste à compenser les pertes d’indemnités consécutives d’une défaite électorale et donc à considérer qu’un élu battu n’a pas vocation, au contraire de l’immense majorité de nos concitoyens, à retrouver une activité salariée, cette décision s’inscrit dans un cadre plus global d’indécence et d’opacité dans l’attribution des indemnités allouées aux élus. Visiblement très fière de son bilan plus d’un an après sa réelection, alors qu’elle a pourtant été très largement désavouées dans les urnes au mois de mars dernier, la majorité municipale proposait donc une nouvelle augmentation après celles déjà votées en 2008 et en 2014. Si la délibération avait été adoptée, la ville aurait ainsi utilisé 98% de l’enveloppe maximale légalement autorisée, soit plus de 881 000 euros par an, contre 83% à la commune de Montreuil dont le niveau de population et les problématiques sociales sont assez similaires. En outre, avec un montant d’indemnité entre les différents adjoints variant de 1 à 4 contre 1 à 1,8 pour Montreuil, la municipalité de Saint-Denis accrédite l’idée qu’il existe des élus de seconde zone parmi ses adjoints et d’autres essentiels au dispositif qui concentrent la majorité des crédits disponibles. Pour reprendre les propos prononcés en séance par le conseiller municipal délégué Front de Gauche Philippe Caro qui s’apprêtait à s’abstenir : « Tous ici ont sans doute le cœur à gauche mais malheureusement certains ont aussi le porte-feuille à droite. »

Soucieux d’éthique et de décence dans cette période difficile pour de très nombreux Dionysiens, les élus socialistes se sont donc très clairement opposés à cette augmentation.  Pour marquer leur profonde désapprobation, les élus socialistes ont décidé de quitter le conseil municipal et de ne pas voter ce dernier point. Malgré leurs indemnités conséquentes, de très nombreux élus de la majorité municipale dont 7 adjoints sur les 21 n’étaient plus présents à la fin de ce conseil. Le départ des élus socialistes suite à l’intervention explicative de Corentin Duprey a ainsi entraîné la perte  du quorum. Dès lors, le conseil municipal ne pouvait plus délibérer. En conséquence, le Maire a  été obligé de clore la séance du conseil sans que le vote sur l’augmentation des indemnités de la municipalité n’ait pu avoir lieu.

Cette délibération devra donc être présentée lors d’un prochain conseil et le Maire devra assumer cette décision et organiser un réel débat sur l’opportunité d’une telle augmentation qui ne fait pas l’unanimité à l’intérieur même de la majorité. D’ici là, la municipalité peut aussi, dans un souci de décence, suivre les préconisations des élus socialistes et revoir sa copie en profondeur.

Share.

Comments are closed.