Warning: fopen(/homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/akismet-privacy-policies/languages/akismet-privacy-policies-fr_FR.mo): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-includes/pomo/streams.php on line 153

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/participants-database/vendor/wp-session-manager/wp-session-manager.php on line 46
Conseil Municipal. Une opposition ferme et constructive - PS Saint-Denis

Conseil Municipal. Une opposition ferme et constructive

0

Le 25 juin dernier, à l’occasion du conseil municipal, les élus socialistes ont une de fois de plus marqué leur opposition à l’action municipale en pointant la mauvaise gestion de la ville, notamment en matière d’éducation, et en empêchant une augmentation indécente des indemnités de deux adjoints au Maire.

Pas moins de 50 affaires étaient inscrites à l’ordre du jour de cette dernière séance de l’année. La mise en place de la vidéoprotection en constituait la principale délibération. A l’évidence, cette question continue de déchirer la majorité puisqu’une bonne partie des élus du Front de Gauche a refusé de voter en faveur de cette mesure.

Lors du débat, nous avons dit notre satisfaction de voir cette mesure qui figurait dans notre programme en 2014 être enfin adoptée. Nous avons toutefois regretté l’absence de concertation avec les habitants qui aurait pu enrichir la réflexion de leur expertise et regretté que certains quartiers, comme les cités Péri, Sémard ou Eluard, soient totalement absents du dispositif.

Un surcoût de 5 millions pour l’école du quartier Confluence

Dans un tout autre domaine, nous nous sommes élevés contre la gestion calamiteuse de la ville en matière de construction d’école. Ainsi, nous nous sommes opposés à l’avenant au marché de construction du nouveau groupe scolaire Confluence, initialement mal calibré et mal programmé, qui engendre un surcoût de 1,9 millions d’euros pour la ville. Rajoutez à cela les plus de 3 millions à la construction des préfabriqués nécessaires à l’ouverture de l’école provisoire en cette rentrée (puisque les bâtiments n’ont pas été construits à temps), et vous avez tous les ingrédients du manque d’anticipation et de sérieux qui caractérisent la majorité municipale.

Les socialistes empêchent  la hausse indécente des indemnités des élus de la majorité

En toute fin de conseil, c’est la question des indemnités des élus qui est venue sur la table. En nous proposant un document parcellaire tentant de masquer le doublement de l’indemnité de deux adjoints, la majorité a tenté de faire passer en catimini (à 4 heures du matin!), une décision, certes légale, mais de notre point de vue immorale et totalement incompréhensible pour les habitants de notre ville dont les conditions d’existence se dégradent chaque jour.

Le surcoût de cette proposition indécente s’élevait à près de 50 000 euros par an. En toute logique, nous nous apprêtions à voter contre mais l’absence de 15 élus de la majorité, visiblement pas si concernés que ça par le mandat qu’ils ont reçu des Dionysiens, nous a permis, en quittant la salle, de descendre en dessous du quorum et de renvoyer la municipalité à ses études en l’invitant à davantage de décence.
Corentin DUPREY
Conseiller municipal et communautaire

Share.

Comments are closed.