Warning: fopen(/homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/akismet-privacy-policies/languages/akismet-privacy-policies-fr_FR.mo): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-includes/pomo/streams.php on line 153

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/participants-database/vendor/wp-session-manager/wp-session-manager.php on line 46
[Elections régionales] Le PS 1ère force politique à Saint-Denis restera mobilisé contre la politique de la droite à la tête de la Région. - PS Saint-Denis

[Elections régionales] Le PS 1ère force politique à Saint-Denis restera mobilisé contre la politique de la droite à la tête de la Région.

0

Les socialistes dionysiens prennent acte du choix des électeurs franciliens et de la victoire de Valérie Pécresse qui l’emportent face à Claude Bartolone avec une avance d’à peine 60 000 voix.

A Saint-Denis, même si l’abstention demeure à un niveau élevé et préoccupant, nous avons noté une hausse de la participation de plus de 8 points entre les deux tours. Comme à l’échelle de la région, le Front National a nettement reculé dans notre ville entre les deux tours de l’élection. Une grande partie de ses électeurs du 1er tour s’est manifestement reportée sur la candidature de Valérie Pécresse attestant s’il en était encore besoin de la porosité entre les thèses de l’extrême-droite et celles d’une droite clairement radicalisée.

Dans la continuité de l’excellent score enregistré au 1er tour à Saint-Denis (33,77%), le candidat socialiste a fait le plein des voix de gauche exprimées au 1er tour et a largement progressé grâce à l’apport conséquent de nouveaux électeurs pour qui l’offre politique du 2nd tour était plus lisible que celle du dimanche précédent. Les 66,60% obtenus à Saint-Denis, soit plus du triple du score de Valérie Pécresse, confirme l’ancrage à gauche de notre ville et l’attachement des Dionysiens aux politiques de solidarité.

L’odieuse campagne de dénigrement de notre département par la future Présidente de région augure malheureusement de relations difficiles entre notre ville et le Conseil départemental d’une part et le nouvel exécutif régional d’autre part. Dans ce contexte, Viviane Romana, conseillère municipale d’opposition, réélue au Conseil régional, aura la lourde tâche de défendre sans relâche les intérêts de notre ville dans la nouvelle assemblée francilienne. Elle saura porter avec constance nos exigences pour la modernisation de la ligne 13, la rénovation du T1, le prolongement du T8 jusqu’à Paris et de la ligne 14 jusqu’à Carrefour Pleyel ou la rénovation des lycées de Saint-Denis.

Share.

Leave A Reply