Warning: fopen(/homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/akismet-privacy-policies/languages/akismet-privacy-policies-fr_FR.mo): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-includes/pomo/streams.php on line 153

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/participants-database/vendor/wp-session-manager/wp-session-manager.php on line 46
L'élu au logement de Saint-Denis, Philippe Caro abusivement sanctionné par Didier Paillard pour sa liberté de parole - PS Saint-Denis

L’élu au logement de Saint-Denis, Philippe Caro abusivement sanctionné par Didier Paillard pour sa liberté de parole

0

Les élus et la section PS de Saint-Denis ont appris par voie de presse la décision du Maire de retirer sa délégation au conseiller municipal délégué au logement Philippe CARO.

Un élu sanctionné pour s’être opposé à l’augmentation des indemnités, à la hausse des impôts et à la désignation aux prochaines législatives du candidat du Front de Gauche par le PCF…

Les élus et le Parti Socialiste de Saint-Denis prennent acte de cette décision. Le Maire décide ainsi de sanctionner son conseiller délégué au logement pour sa liberté de parole et de vote en Conseil Municipal.

Monsieur CARO avait affirmé à deux reprises son désaccord avec le reste de la municipalité au sujet de la hausse des indemnités du Maire et de ses adjoints en juin et décembre derniers mais également lors du débat d’orientation budgétaire et du vote du budget 2016 en s’opposant à la hausse des impôts. Il a également été sanctionné pour sa liberté de parole dans la ville où il a exprimé via son blog son opposition au processus de désignation par le Parti Communiste du candidat Front de Gauche aux élections législatives de 2017.

… quand d’autres s’opposent impunément à la mise en place de la vidéo protection

Dans le même temps, les adjoints et les conseillers délégués qui s’étaient opposés à la mise en place de la vidéo protection n’ont pas été sanctionnés, alors que cette mesure était un engagement du Maire lors de son élection, à la différence de la hausse de la fiscalité locale et des indemnités.

Les socialistes de Saint-Denis inquiets du pilotage de la politique logement

Le Parti Socialiste de Saint-Denis a eu l’occasion à de nombreuses reprises d’affirmer ses désaccords avec Philippe CARO sur la question du logement. Malgré nos nombreux désaccords avec lui, nous voulons saluer la constance des positions de Philippe Caro. Davantage en contact avec les Dionysiens que de nombreux élus, il a néanmoins poursuivi la politique de Didier Paillard et de ses prédécesseurs à cette délégation.

Alors que Didier Paillard n’avait pas jugé cette délégation suffisamment importante pour la confier à un Maire adjoint, les socialistes s’inquiètent néanmoins du changement de conseiller municipal délégué au logement au moment même où le service logement fait face à des difficultés anciennes avec un stock actuel de plus de 1300 demandes de logements en attente de saisie ce qui nécessite une urgente et importante réorganisation du service.

A l’image de la ville de Paris ou l’agglomération de Rennes, nous continuerons de demander la mise en place de la quotation et l’anonymat des demandes de logements afin de garantir la transparence dans les attributions de logements. Nous continuerons également de faire une priorité à la lutte contre les marchands de sommeil, à la réduction du logement insalubre ou à la construction et à la rénovation des logements sociaux.

Les Dionysiens méritent mieux que de subir les dommages des querelles internes de la majorité.

Share.

Comments are closed.