L’urgence pour le PCF ce n’est pas les Dionysiens mais la revanche aux législatives

0

Les Socialistes de Saint-Denis ont pris connaissance dans la presse de l’entrée en campagne pour le Parti Communiste Français de Stéphane Peu, Maire adjoint de Saint-Denis, Vice-président de Plaine Commune et Président de l’Office Public HLM Plaine Commune Habitat.

Cette candidature était déjà connue depuis plusieurs semaines quand Philippe Caro, ancien conseiller municipal délégué au logement, démis depuis de ses fonctions par le Maire Didier Paillard, avait publiquement contesté les modalités de désignation par les militants communistes du candidat du Front de Gauche dans la 2ème circonscription.

Les socialistes de Saint-Denis ont également pris connaissance des déclarations de “Ensemble”, une autre composante du Front de gauche, qui conteste ce coup de force du PCF.

S’il n’appartient pas aux Socialistes de Saint-Denis de s’ingérer dans le processus de désignation du PCF, d’Ensemble ou du Front de gauche, nous sommes surpris de l’annonce d’une entrée en campagne à plus d’un an des élections législatives, d’un candidat aux nombreuses responsabilités en matière de logement, d’urbanisme et de la gestion de l’office public HLM de Plaine Commune qui méritent d’être exercées à plein temps.

Enfin, après les divisions de la majorité municipale de ces derniers mois, les Dionysiens risquent une nouvelle fois de faire les frais de ses querelles alors qu’il y aurait urgence à ce qu’elle agisse pour changer le quotidien des Dionysiens.

Share.

Comments are closed.