Warning: fopen(/homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/akismet-privacy-policies/languages/akismet-privacy-policies-fr_FR.mo): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-includes/pomo/streams.php on line 153

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/35/d543865517/htdocs/app580766371/wp-content/plugins/participants-database/vendor/wp-session-manager/wp-session-manager.php on line 46
Retour sur les conseils municipaux des 26 et 27 novembre 2015 - PS Saint-Denis

Retour sur les conseils municipaux des 26 et 27 novembre 2015

0

Jeudi 26 et vendredi 27 novembre 2015 ont eu lieu les deux conseils municipaux du mois de novembre, décalés suite aux attentats de Paris et Saint-Denis du 13 novembre et à l’assaut des forces de l’ordre du 18 novembre à Saint-Denis. Lors de ces deux conseils municipaux, les élus socialistes de Saint-Denis ont pu rappeler leur position sur la problématique du logement dans la ville, dénoncer la stratégie de la municipalité sur la dotation globale de fonctionnement et interpeller le Maire sur les moyens déployés en termes de sécurité à Saint-Denis.

 

Logement : les élus socialistes exigent la transparence dans l’attribution des logements sociaux.

Les élus socialistes se sont saisis de la présentation du Bilan d’Activité de Plaine Commune Habitat et du vote sur Programme Local de l’Habitat (PLH) 2016-2021 pour présenter leur position sur la problématique du logement à Saint-Denis. Les élus socialistes ont rappelé la priorité de construire du logement dans la ville afin de répondre à tous les types de demandes et de garantir la mixité sociale dans l’ensemble des quartiers. Il est également essentiel de rénover le parc existant, notamment le parc social. Les élus socialistes ont aussi rappelé l’importance de lutter contre l’habitat insalubre, notamment dans le centre-ville. La lutte contre l’habitat insalubre était déjà une priorité du précédent PLH pourtant le centre-ville continue aujourd’hui de se dégrader.

Les élus socialistes ont rappelé leur demande de l’an dernier sur la mise en place d’une commission transparente de désignation des dossiers de demandeurs de logements sociaux. Le Maire s’était engagé à mettre en place cette commission pourtant, un après, les dossiers présentés aux bailleurs sociaux ne sont désignés que par le seul conseiller municipal délégué au logement.

 

Dotation global de fonctionnement : les élus socialistes dénonce la stratégie de la municipalité.

La Municipalité a présenté un énième vœu pour dénoncer la baisse des dotations accordées par l’Etat aux villes. Les élus socialistes ont dénoncé la stratégie de la majorité municipale qui pendant des mois s’est rangée derrière l’Association des maires de France (AMF) majoritairement de droite, or c’est bien l’AMF qui a fait barrage à l’application dès 2016 de la réforme des critères de répartition de la dotation globale de fonctionnement entre les villes. Cette réforme prévoyait de mieux répartir l’enveloppe globale entre les villes riches et les villes populaires et aurait permis à Saint-Denis de voir sa dotation augmenter de 5,5% (1,5 million d’euros) malgré la contribution globale au redressement des finances publiques. Au lieu des polémiques politiciennes, les élus socialistes auraient une nouvelle fois préféré un vœu défendant les intérêts de Saint-Denis et des Dionysiens en réclamant des moyens supplémentaires pour notre ville avec le maintien de la dotation et un renforcement de la péréquation entre les villes à l’échelle nationale et régionale.

 

Sécurité : Plusieurs mois après les annonces faites en matières de sécurités, les élus socialistes attentent les actes.

Au cours de l’année 2015, la majorité municipale a fait plusieurs annonces cédant ainsi à la pression exercée par les élus socialistes en matière de sécurité : le renforcement des effectifs de policiers municipaux et la mise en place de la vidéo protection. Le recrutement de 19 policiers municipaux en 2015 a également été budgété. Lors du conseil municipal du 27 novembre 2015, les élus socialistes ont demandé à la municipalité où en étaient ces recrutements supplémentaires et où en était la mise en place de la vidéo protection votée il y a 5 mois. La majorité municipale a répondu que les 19 créations de postes prévues en 2015 n’avaient pas eu lieu et que les 10 recrutements permettaient au mieux de remplacer les départs et que la mise en œuvre de la vidéo protection n’était pas encore réalisée. Nous continuerons également de défendre un renforcement de la police nationale et une action coordonnée entre la police nationale et police municipale. Cependant, les élus socialistes demandent au Maire de ne pas se contenter de discours mais de passer à l’action pour combattre l’insécurité qui préoccupe de nombreux Dionysiens.

Share.

Leave A Reply