Les socialistes de Saint-Denis solidaires avec le proviseur et son adjointe, la communauté éducative et les lycéens de l’ENNA

0

Les Dionysiens ont appris en milieu de semaine dernière, la violente agression qu’a subit le proviseur du lycée d’application de L’E.N.N.A et de son adjointe par un jeune élève au contexte familial très perturbé et affecté seulement depuis quelques jours dans ce lycée.

La section et les élus socialistes de Saint-Denis souhaitent apporter leur soutien aux deux victimes de cette terrible agression, à l’ensemble de la communauté éducative et des lycéens de l’ENNA.

Cette agression nous rappelle le contexte difficile dans lequel vivent les Dionysiens, fait de violence et d’incivilités quotidiennes. La situation se dégrade et la violence ne s’arrête pas aux portes des établissements scolaires.

Les moyens accordés pour lutter contre la violence au sein des établissements ne sont pas suffisants, et ne permettent pas aux personnels de travailler dans des conditions sereines comme on a pu le voir avec des effectifs de surveillants trop limités au lycée Suger.

L’exclusion temporaire ou définitive de certains lycéens, sans aucune prise en charge durant le temps de cette exclusion comme peut le faire le Département pour les collégiens temporairement exclus avec le dispositif ACTE, n’aident pas à améliorer le climat scolaire.

Les lycées ont besoin, particulièrement en Seine-Saint-Denis, d’enseignants formés et de personnels de vie scolaire en nombre suffisant.

Share.

Comments are closed.